20211122_114529.jpg
RDC: Ce qu’il faut savoir du nouveau logo de l’ICCN
par Desk Nature | nov 22, 2021 | Actualité, Communication, Tourisme

L’institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) va se doter d’un nouveau logo dans les tout prochains jours. Ce nouveau logo a été présenté ce vendredi 19 novembre 2021 à l’occasion de la présentation du bilan de 100 jours de Olivier Mushiete, le Directeur général ad intérim de l’ICCN.

Le nouveau logo contient 4 éléments (symboles):

  1. Le Drapeau de la RDC

Le premier élément (le drapeau) est le symbole de la souveraineté. Notre mission principale est de rétablir l’autorité de l’État parce que dans beaucoup de coins reculés du pays aujourd’hui c’est l’ICCN qui est souvent le représentant de l’État à travers la police environnementale (COrPPN) mais aussi par des dispositifs administratifs de notre gestion des aires protégées.

La diagonale du drapeau représente toutes les cours d’eau qui jouent un rôle important de constituer des réserves d’eaux douces. 

  1. Le carré orange avec signe d’égalité

Le carré orange représente le fait de mettre l’homme au centre de la conservation de la nature. L’ICCN doit fournir ses meilleurs efforts pour que le droit de l’homme soit respecté. Ceci passe l’amélioration de la performance de nos propres agents mais aussi dans la coopération avec les communautés locales. 

  1. Le Carré Noir avec 3 fleshs

Ce carré c’est la notion de responsabilité. 

“Ici, par responsabilité on attend ce devoir de gérer l’institution en bon père de famille, de gérer l’institution by the Books. Concrètement, il s’agit de renforcer efficacement nos capacités de financement. Aujourd’hui, l’ICCN est tributaire à 97% des financements des aides extérieures alors qu’en même temps, l’Institut est capable de gérer des revenus. Ceci par 4 sources principales : 1) les sources à caractère agro-forestière 2) la Production et la Distribution de l’énergie 3) l’éco-tourisme 4) la composante finance carbone”, a expliqué Olivier Mushiete.

  1. Le carré vert avec un cercle blanc

Le carré vert est incontournable. C’est tout le travail de biodiversité. C’est donc le travail colossal de connaissance de chaque être vivant (Faune et Flore) dans toutes les aires protégées. 

“Nous avons encore un potentiel à découvrir. L’ICCN et ses aires protégées ça veut dire à peu 400 espèces des mammifères, plus de 1500 espèces d’oiseaux etc.”, a ajouté Olivier Mushiete.

Auguy Mudiayi

dn