20220115_102622.jpg
RDC: Félix Tshisekedi insiste sur l’évaluation des retombées de réunions bilatérales tenues à la COP26
par Desk Nature | jan 15, 2022 | Actualité, Climat, Forêt

Le Président de la République Félix Tshisekedi insiste sur l’importance d’évaluer les retombées de différentes réunions bilatérales organisées à Glasgow, en Écosse (Royaume-Uni) dans le cadre de la COP26.

Au cours de sa communication lors du Conseil des ministres, le chef de l’État a également insisté sur l’urgence de mutualiser les efforts pour la reforestation et l’évitement de la déforestation.

Pour Félix Tshisekedi, la RDC n’est solution que si elle apporte à sa population de portée significative autour des projets de nature à renforcer son leadership national et international en matière de l’environnement.

Les retombées de la participation de la RDC à la COP26 sont:

– Un financement de 1,5 milliard de dollars des Etats-Unis d’Amérique pour appuyer la protection des forêts et des tourbières dans le bassin du Congo.

Il s’accompagne d’une incitation d’investissements privés américains pour appuyer la vision de la RDC « Pays Solution » en bilatéral ou de manière collective et la mise en place d’un Groupe de travail RDC-USA composé de dix (10) Experts dont cinq (5) pour chacun des deux pays ;

– Un financement de 500 millions de dollars américains issu du second Partenariat RDC – Central African Forest Initiative (CAFI) signé entre le Chef de l’Etat congolais et le Premier Ministre britannique, pour les cinq prochaines années ;

– L’engagement pris par la Belgique d’augmenter sa contribution dans l’agriculture résiliente avec notamment 200 millions d’Euros pour lutter contre la déforestation dans le Bassin du Congo et 12 millions d’Euros en faveur de notre pays dans le cadre du Partenariat CAFI ; mais aussi une coopération bilatérale autour du changement climatique à mettre en place d’ici 2023 ;

– L’appui annoncé de la Grande Bretagne pour développer des partenariats bilatéraux avec la RDC en faveur de la lutte contre le changement climatique. Des financements additionnels spéciaux en faveur des peuples autochtones sont également promis.

Auguy Mudiayi

dn