IMG-20210705-WA0095.jpg
RDC: le ministère du Tourisme mise sur la numérisation pour atteindre ses assignations de 1,5 million $ en 2022
par Desk Nature | jan 11, 2022 | Actualité, Tourisme

Les assignations financières allouées au ministère du Tourisme restent faibles pour l’année 2022 même si elles sont en accroissement par rapport à l’année 2021. Pour cet exercice, le ministère du Tourisme devra collecter 3 237 898 886 de CDF 1,552 million USD au taux budgétaire de 2085 FC le dollar américain) pour le trésor public contre 2 911 452 016 de CDF en 2021, soit un taux d’accroissement de 11,2%.

Pour atteindre les assignations financières de 2022, le ministère du Tourisme entend opérationnaliser comme stratégies : la numérisation du système de collecte des données pour permettre l’identification des assujettis (hôtels, restaurants, site touristique, etc.) ; – la revisitation de l’arrêté portant classification des hôtels et restaurants ; – l’organisation des missions mixtes DGRAD-Service; – l’adaptation de tous les textes en cours de lecture au niveau de différentes institutions ; – la création des zones d’expansion touristique.

Au premier semestre 2021, le ministère du Tourisme avait collecté à peine 413 372 247 de CDF sur des prévisions linéaires fixées à 1 455 726 008 de CDF, soit un taux de réalisation d’à peine 28,4%.

Ce faible taux de mobilisation des recettes au premier semestre 2021 s’explique par la paralysie de toutes les activités touristiques due à la pandémie causant ainsi le non recouvrement de plusieurs taxes auprès des opérateurs touristiques ; l’insécurité récurrente à l’intérieur du pays décourageant les opérateurs évoluant dans l’hôtellerie ; l’inadaptation de la réglementation en vigueur; les conflits des compétences entre les provinces et le Pouvoir Central en matière de perception des taxes relatives à l’exploitation des hôtels et restaurants ; la rétrogradation des hôtels et restaurants par la commission de classification d’homologation qui se trouve en province; l’absence des missions mixtes DGRAD-Service.

En RDC, le secteur du Tourisme contribue à seulement 1% du budget national.

dn